Aspects concernant les relations entre quelques composantes de la biomasse viticole, en fonction de l’offre des ressources écologiques

Les ressources écologiques représentent les facteurs de végétation, ou encore les facteurs de production, en expression quantitative. Celles-ci, utilisées par les plantes, transformées et organisées conformément à leur programme génétique, devieiment les composantes matérielles de la biomasse.
Par la suite, les ressources écologiques peuvent être utilisées comme indicateurs synthétiques de l’offre écologique, nécessaires à l’analyse de favorabilité pour la compréhension des écosystèmes.
Pour les agroécosystèmes (AES) la récolte est un critère fondamental d’appréciation de la favorabilité
des conditions écologiques naturelles, corrigées technologiquement, dans un souci d’efficience économique.
Des recherches antérieures ont montré la diversité des relations entre les composantes de la biomasse ; celles entre vigueur et rendement, entre qualité et rendement présentent un intérêt particulier. Les résultats obtenus ont été souvent contradictoires ; cela est dû aux conditions diverses d’étude, à la spécificité biologique des individus, à l’offre des ressources écologiques naturelles corrigées de façon anthropique et aux mesures technologiques directes sur la forme de conduite des plantes et la charge en yeux.

Authors: V. GH. POPA (1), L. DEJEU (2)

(1) Station de recherches pour l’Arboriculture fruitière Baneasa, Bucarest
(2) Université des Sciences Agronomiques et Médecine Vétérinaire Bucarest

Related Posts

Share via
Copy link
Powered by Social Snap