Incidence de la nature du sol et du cépage sur la maturation du raisin, à Saint Emilion, en 1995

L’A.O.C. Saint-Emilion, une des plus prestigieuses du Bordelais, se situe sur la rive droite de la Dordogne en amont de Libourne. Le vignoble est implanté sur des formations géologiques du Tertiaire (Oligocène) et du Quaternaire, sur lesquelles se sont développés des sols très variés. De nombreuses études ont rendu compte de cette hétérogénéité et permis de mieux connaître le fonctionnement et les potentialités viticoles de ces sols (Duteau et al. 1981, Van Leeuwen, 1991).
Dans ce travail, nous avons étudié le comportement des deux principaux cépages noirs de la région, le Cabemet franc et le Merlot noir, sur trois sols : un sol graveleux (G), un sol à sous-sol très argileux (A) et un sol sableux avec une nappe d’eau à portée des racines (S). L’objectif a été de mieux connaître les interactions entre le sol et le cépage, afin de valoriser au maximum les potentialités du terroir par une adaptation judicieuse du cépage au type de sol. Nous présentons ici les résultats obtenus au cours du millésime 1995, qui seront comparés avec ceux obtenus en 1994.

Authors: C. VAN LEEUWEN (1,2), G. SEGUIN (2)

(1) École Nationale d’Ingénieurs des Travaux Agricoles
1, cours du Général De Gaulle B.P. 201, 33175 Gradignan cedex
(2) Faculté D’Œnologie Université Bordeaux II
351 cours de la Libération, 33045 Talence cedex

Related Posts

Share via
Copy link
Powered by Social Snap