Terroir 1996 banner
IVES 9 IVES Conference Series 9 Climat-roche-sol-fromage. Cartographie fonctionnelle du terroir. Exemple de l’A.O.C. Comté

Climat-roche-sol-fromage. Cartographie fonctionnelle du terroir. Exemple de l’A.O.C. Comté

Abstract

La place prépondérante que prend le Massif Jurassien en Franche-Comté confère à la région un caractère montagneux qui a orienté l’agriculture vers l’élevage laitier. Cette vocation pastorale marquée et de rudes conditions climatiques sont à l’origine de la production, attestée depuis l’Antiquité, d’un fromage de réserve pour la longue période hivernale. Cette tradition fromagère, liée à des prairies naturelles, a perduré jusqu’à nos jours. La qualité et la spécificité du produit actuel, le fromage de Comté, ont été reconnues dès 1952 par l’attribution d’un label et dès 1958, par la reconnaissance d’un périmètre d’appellation d’origine contrôlée, l’A.O.C. Comté (fig. 1). Le Comté est fabriqué à partir d’un cahier des charges très strict garantissant son caractère naturel et sa typicité. Par opposition à d’autres fromages du même type à pâte pressée cuite, l’utilisation de lait cru est garante d’une richesse aromatique marquée à l’origine d’une palette gustative variée. L’existence de fromages au goût spécifique n’est pas nouvelle : une enquête faisant appel à la mémoire collective de la filière Comté a permis de dégager des zones de cru potentiel (Bloc, 1991). Cette variabilité est un atout à la condition que la reconnaissance d’entités de goût spatialisées (crus) puisse être validée, c’est à dire vérifiée et rattachée à une identité naturelle ou terroir, depuis longtemps imposée en viticulture (Morlat, 1995).

DOI:

Publication date: April 11, 2022

Type: Poster

Issue: Terroir 1996

Authors

J.C. MONNET (1), M. GAIFFE (1), F. BERODIER (2)

(1) Université de Franche-Comté, Laboratoire de Sciences Végétales et Pédologie, 2 Place Leclerc, F-25030 Besançon Cedex
(2) Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté (C.I.G.C.), Avenue de la Résistance, B.P. 26, 39801 Poligny Cedex

Tags

IVES Conference Series | Terroir 1996

Citation

Related articles…

Non-invasive quantification of phenol content during red wine fermentations

Phenolic compounds are responsible for the most important red wine quality attributes. Anthocyanins and tannins play crucial roles in color and mouthfeel properties of red wines. Phenolic analysis in the winery is hindered by analytical constrains.

Hydroxycinnamic acids in grapes and wines made of Tannat, Marselan and Syrah from Uruguay

Background: hydroxycinnamic acids (HCA), present in pulp and skin of grapes, are relevant compounds in red winemaking

INOCULATION OF THE SELECTED METSCHNIKOWIA PULCHERRIMA MP1 AS A BIOPROTECTIVE ALTERNATIVE TO SULFITES TO PREVENT BROWNING OF WHITE GRAPE MUST

Enzymatic browning (BE) of must is caused by polyphenol oxidases (PPOs), tyrosinase and laccase. Both PPOs can oxidize diphenols such as hydroxycinnamic acids (HA) to quinones, which can later polymerize to form melanins [1], which are responsible of BE in white wines and of oxidasic haze in red wines. SO₂ is the main tool used to protect must from BE thanks to its capacity to inhibit PPOs [2]. However, the current trend in winemaking is to reduce and even eliminate this unfriendly additive. Among the different possible alternatives for protecting must against BE, the inoculation with a selected Metschnikowia pulcherrima MP1 is without any doubt one of the most promising ones.

EVALUATING WINEMAKING APPLICATIONS OF ULTRAFILTRATION TECHNOLOGY

Ultrafiltration is a process that fractionates mixtures using semipermeable membranes, primarily on the basis of molecular weight. Depending on the nominal molecular weight cut-off (MWCO) specifications of the membrane, smaller molecules pass through the membrane into the ‘permeate’, while larger molecules are retained and concentrated in the ‘retentate’. This study investigated applications of ultrafiltration technology for enhanced wine quality and profitability. The key objective was to establish to what extent ultrafiltration could be used to manage phenolic compounds (associated with astringency or bitterness) and proteins (associated with haze formation) in white wine.

Terroir, climat et sol

Le sol et le climat occupent une place prépondérante dans le concept de terroir, pour lequel l’OIV s’apprête à adopter une définition internationale. Les travaux de recherche qui ont été menés depuis une trentaine d’années sur ces thèmes et qui ont été, pour les plus importants, présentés dans les 7 premiers Congrès Internationaux des Terroirs Viticoles ont considérablement modifié les connaissances sur le fonctionnement des terroirs viticoles dans le monde et le comportement des consommateurs avertis par rapport aux vins de terroirs.